Vous êtes ici : Création d’entreprise en Suisse » Créer une société à Genève » Etapes pour la création d’une entreprise

Étapes pour la crÉation d’une entreprise

Vous avez une idéé d’entreprise… et ensuite ?

Avoir une idée c’est bien, mais la concrétiser, c’est mieux !

Et pour concrétiser une vision et la transformer en projet d’entreprise, il y a toute une série d’étapes pour la création d’entreprise que vous devrez approfondir. Comment être sûr que votre idée est unique et surtout réalisable ? La réponse est simple: soyez méthodiques ! Voici par étape, et dans l’ordre, la liste non exhaustive des bonnes questions que vous devez impérativement vous poser pour construire pas à pas votre projet de création d’entreprise, et la transformer peu à peu en un projet rentable !

Étape 1: Définissez précisément votre idée

Est-ce une idée unique et exclusive ?
S’agit-il d’une innovation technique ou d’un service innovant encore inexploité sur le marché?
Votre idée découle-t-elle de la création d’un nouveau produit révolutionnaire ou s’agit-il plutôt d’un produit existant dont vous proposeriez une utilité différente ?
En quoi votre idée peut être utile pour vos futurs clients ? Soyez précis sur ce point: vous devez impérativement savoir en quoi votre produit et/ou votre service peut être unique aux yeux de vos prospects, la réponse précise à cette question vous servira pour la mise en place de votre business plan dans un second temps.
En savoir plus >

Étape 2: Analyse de marché

Il arrive qu’une idée ne soit pas forcément rentable ! Il est impératif que vous recherchiez tous les renseignements possibles sur votre vision d’entreprise et sur son futur marché qui vous permettront de fixer un seuil de rentabilité économique à votre idée. Aussi brillante soit-elle, votre idée d’entreprise ne sera rien sans une commercialisation efficace !
Renseignez-vous donc sur l’évolution du marché (idée de pointe, innovation ou produit existant que vous souhaitez implanter dans de nouveaux marchés)… Ce qui est paru dans la presse sur le sujet par exemple, les dernières technologies et innovations liées à votre idée, les informations des différentes chambres de commerce quant à votre idée…
Faites des recherches sur l’environnement économique de votre idée d’entreprise: quelle est l’ampleur du marché sur lequel vous pouvez vous implanter? Quelles sont les opportunités réelles du marché sur lequel vous souhaitez développer votre idée ?
Êtes-vous bien certain que le marché que vous ciblez n’est pas déjà saturé ?

Aurez-vous de la place sur ce marché? Quelles sont les caractéristiques de ce marché (local/européen/international, moyen/haute gamme…).
Toutes ces informations constitueront les bases de votre étude de marché, alors soyez précis, rigoureux, et imaginatifs !

Étape 3: Qui seront vos concurrents ?

Peu importe le degré d’innovation de votre idée et son exclusivité: vous aurez des concurrents, directs ou indirects, locaux ou internationaux: sachez-le! Vous sous-estimez peut être la présence d’entreprises qui n’ont pas le même produit ou service que vous, mais dont les activités pourront largement entraver votre implantation sur un marché donné.
Recherchez toutes les informations possibles sur les entreprises qui existent et dont l’activité, directement ou indirectement, recoupe votre idée d’entreprise. Sachez envisager votre marché futur d’un point de vue global: un magasin de chaussures peut souffrir indirectement de l’activité d’un cordonnier situé à proximité, aussi curieux que cela puisse paraître.
Si vous estimez que vous n’avez aucun concurrent, c’est que vous êtes loin d’avoir effectué une étude globale de votre marché: persévérez!

Étape 4: Quels sont les coûts directs et indirects de la réalisation de votre idée d’entreprise ?

Votre produit ou votre service est innovant: à quelles lois êtes-vous soumis ? Y-a-t-il des normes à considérer pour pouvoir développer votre idée d’entreprise ? Normes d’hygiène, normes CE… A quelles autorisations allez-vous être soumis ? De quel type de produit ou de service s’agit-il ? Quelle est l’imposition de ce type de produit ou de service ? Devez-vous faire des demandes spécifiques auprès d’organisations particulières ? Avez-vous besoin de l’accord spécifique de certaines autorités pour implanter votre idée sur le marché ? Avez-vous besoin d’une licence particulière ? D’une certification ?
S’il s’agit d’une idée innovante, avez-vous pensé à protéger ce produit ou ce service ? Auprès de quel organisme et à quel prix ? S’agit-il d’une protection intellectuelle ? D’un dépôt de brevet ? D’un dépôt de marque ? Est-il nécessaire de le protéger mondialement, localement, de limiter cette protection à un secteur géographique particulier ?

Étape 5: Qui seront vos clients et quelles sont les tendances et les évolutions du marché?

Recherchez tout ce que vous pouvez sur les caractéristiques de vos futurs clients: tranche d’âge, sexe, habitudes, comportement de consommation, récurrence de consommation, renouvellement, changements de mode de consommations (liés à des évènements conjoncturels et/ou structurels par exemple) ?
Vos clients seraient-ils dépendants de votre produit ou de votre service ? Comment allez-vous pérenniser vos relations avec le type de clientèle que vous souhaitez acquérir? Quels services après-vente vos clients attendent-ils d’un produit ou d’un service comme le vôtre? La mise en place de ce service après-vente est-il indispensable ? Est-il coûteux ?
Comment comptez-vous fidéliser vos futurs clients ?

Étapes 6: Comment pensez-vous pénétrer votre marché ?

Quelle est votre stratégie d’implantation? Comment pensez-vous pénétrer le marché ? Quelle communication allez-vous utiliser pour vous faire connaître ? Quels vont être vos coûts par rapport à cette stratégie ?
Quels sont les supports que vous pensez utiliser pour communiquer ? Quelles offres comptez-vous mettre en place pour fidéliser vos premiers clients ? Quel système de fidélisation pensez-vous mettre en place ? Qu’il s’agisse d’un service ou d’un produit, avez-vous pensé à une technique de rémunération ou d’offre spéciale des personnes qui vous référencent auprès d’autres clients ?
Comment allez-vous commercialiser votre produit ou votre service ? Quelle sera votre procédure de vente ? S’agit-il d’un processus de vente rapide ou lent ?
Comment allez-vous rentabiliser vos premiers investissements ? Avez-vous besoin de main d’œuvre dès le lancement de votre activité ?

Avez-vous pensé à utiliser votre réseau ? Maîtrisez-vous les techniques de communication gratuites d’internet ? Connaissez-vous les différents aspects de la construction d’un site internet et de son référencement pour en tirer un maximum de bénéfices et d’avantages gratuits ?

Etape 7: Choisissez votre statut juridique et le siège de votre entreprise en fonction de vos besoins !

Soyez logiques: cette étape est cruciale. Ne choisissez pas seul votre statut juridique de société. Beaucoup de créateurs d’entreprise choisissent de passer d’abord par une entreprise individuelle et optent pour le statut d’indépendant: c’est très souvent une erreur. Nouveau sur le marché, vous n’aurez pas encore de crédibilité et le statut d’indépendant ne viendra qu’alourdir ce premier désavantage. Soyez malins !
De plus, le statut d’entreprise individuelle ne protège en rien le patron: en cas de faillite ou de poursuites, le créateur d’entreprise doit assumer tous les risques de manière personnelle, au risque même de perdre sa maison et la totalité de ses économies… Ne mettez pas en danger vos biens personnels et séparez dès le départ votre vie personnelle et votre activité d’entreprise: plus de 60% des entreprises font faillite dans les 5 premières années. Limitez donc les risques et vos responsabilités pour protéger votre famille et vos actifs.
Il existe plusieurs types de sociétés anonymes en Suisse accessibles pour les résidents et non résidents. Vous pouvez résider dans un pays et choisir un autre pays pour le siège de l’entreprise, et faire le choix d’un pays fiscalement avantageux pour lancer votre activité.
Souvenez-vous, vous n’avez pas besoin d’être suisse pour créer une entreprise en Suisse, et vous pourrez créer une société en Suisse, sans avoir d’associé, et en bénéficiant directement des politiques favorables aux entreprises implantées en Suisse (Sàrl ou Société Anonyme par exemple), sans pour autant avoir à déposer de capital: vous éviterez ainsi de vous imposer des charges inutiles, des taxes et d’immobilisation de liquidités trop importantes dès votre lancement, et vous bénéficierez de plus de crédibilité grâce au statut de société, aux yeux de vos clients et de vos fournisseurs ! Contactez-nous pour une évaluation gratuite de votre situation.

Nos services en matière de création d’entreprise

SWISS FINANCIAL COMPANY & TRUST SA met ses experts juridiques et financiers à votre disposition : spécialisé dans la création d’entreprise et la constitution de sociétés, notre cabinet a mis en place des techniques légales juridiques permettant aux entrepreneurs et indépendants de capitaliser sur les avantages et les bénéfices d’une entreprise en Suisse, avec ou sans dépôt de capital.

Nous accompagnons nos mandants à travers TOUTES les étapes de création d’entreprise, avec ou sans capital :

De l’idée à la réalisation du projet de votre création d’entreprise:

  • Accompagnement dans les démarches administratives de création d’entreprise
  • Choix approprié du statut juridique pour l’entreprise
  • Conseils juridiques et règlement des éventuels litiges et problèmes juridiques préalables à la création d’une entreprise
  • Evaluation de votre capacité entrepreneuriale
  • Etude de marché, étude de viabilité et de faisabilité du projet d’entreprise
  • Rédaction de votre business plan

De la réalisation de votre projet à la création de votre entreprise:

  • Etude des bases légales pour la création d’une entreprise
  • Choix et vérification du nom de votre entreprise
  • Définition et conception des statuts d’entreprise
  • Conseil fiscal, comprenant, s’il y a lieu, la TVA et l’évaluation de la solution optimale (imposition effective/méthode forfaitaire)
  • Enregistrement de votre entreprise auprès du Registre du commerce
  • Acte constitutif de création d’entreprise

De la création à la gestion de votre entreprise:

  • Conseils d’entreprise en stratégies de marché
  • Gestion administrative du personnel pour entreprise (recherche, recrutement, développement du personnel, formations, réduction de personnel, entretiens de départ, fiches de salaires)
  • Conseils juridiques en matière de droit du travail
  • Conseils en assurances sociales (1er pilier – AVS/AI/APG, 2e pilier – caisse de pension LPP, et 3e pilier – prévoyance privée)
  • Optimisation fiscale
  • Comptabilité, gestion administrative d’entreprise

Besoins en financement:

  • Réalisation de votre business plan par nos experts
  • Obtention de cautionnement pour les entreprises
  • Financement en fonds étrangers (crédit bancaire, crédit fournisseurs et acomptes clients, leasing, factoring)
  • Financement en fonds propres(investisseurs, capital-risque, business angels)
  • Démarches pour accès aux aides publiques de la Confédération pour le financement d’entreprise)

Que vos objectifs d’entreprise soient de développement, de croissance, d’investissement, de transmission ou de revente, SWISS FINANCIAL COMPANY & TRUST SA vous accompagne dans tous les aspects de création d’entreprise et de gestion d’entreprise.
En savoir moins >

Retour à l’accueil