Vous êtes ici : Créer une société en Suisse » Les statuts juridiques en Suisse » Création d’une société auxiliaire

CrÉation de sociÉtÉ en Suisse : crÉer une sociÉtÉ auxiliaire en Suisse

La société auxiliaire en Suisse est particulièrement adaptée aux besoins des entreprises basées à l’étranger. La société auxilaire en Suisse bénéficie d’une imposition réduite sur les revenus d’origine étrangère et elle est assujettie à l’imposition ordinaire pour les revenus d’origine suisse. La société auxiliaire exerce essentiellement son activité à l’étranger, elle peut avoir quelques revenus d’origine suisse mais ces fournisseurs et clients ne doivent pas se trouver en Suisse. Les entreprises créées en Suisse sous forme de sociétés auxiliaires peuvent avoir des bureaux (physiques ou de représentation) et engager du personnel en Suisse. La quasi majorité des sociétés auxiliaires en Suisse sont des sociétés anonymes. Le taux d’imposition moyen d’une société auxiliaire en Suisse est très réduit. La création d’une société auxiliaire en Suisse doit faire l’objet d’un calcul précis et de conseils d’experts en création de société en Suisse. Dans certaines situations et selon vos objectifs précis, la société auxiliaire en Suisse peut être un avantage décisif pour vos affaires. Pour plus d’informations, consultez-nous en remplissant notre formulaire de contact, ou en appelant le +41(0)22 566 82 45, nos experts vous répondent.

Taux d’imposition fiscal effectif 8-12%

Les entreprises qui déplacent leur administration en Suisse peuvent solliciter le régime fiscal privilégié de la société mixte ou auxiliaire.
En savoir plus >

Les sociétés auxiliaires en Suisse bénéficient d’un taux d’imposition fiscal fortement réduit de 8 à 12% sur le revenu produit en dehors de la Suisse. Le revenu produit en Suisse est imposé au taux d’imposition normal. Il y a également la possibilité de bénéficier d’impôts réduits et d’exemptions fiscales sur les dividendes et des plus-values selon les cantons. Finalement, elles sont chargées d’un impôt sur le capital entre 0.005%-0.3%.

La gestion et l’exploitation d’une société mixte ou auxiliaire en Suisse permet d’avoir une présence sur le marché européen, mais étant imposé entièrement selon la loi suisse. En plus des divers taux d’imposition attractifs pour les individus et les entreprises, d’autres facteurs de coût tels que l’accessibilité au site de l’entreprise, le taux de vacances immobilier et la recherche de personnel qualifié, peuvent varier selon le canton choisit pour implanter votre société mixte ou auxiliaire en Suisse.

Conditions structurelles et opérationnelles pour établir une société mixte ou auxiliaire en Suisse

  • Au moins 80% des revenus et 80% des dépenses sont produits à l’étranger
  • Les activités commerciales en Suisse sont autorisées pour une société mixte ou auxiliaire que si elles ne dépassent pas 20% des recettes et des dépenses de la société auxiliaire en Suisse.

En savoir moins >

Retour à l’accueil