Histoire de la Suisse

L’histoire de la Suisse, au sens large, commence avec Jules César et ses Commentaires sur la Guerre des Gaules. Après les Grandes invasions, qui esquissent les frontières linguistiques du pays, des alliances se tissent entre petits États au Moyen Âge, entre 1291 et 1332, pour former la Confédération des III cantons, la première étape de formation de la Confédération suisse. Puis la Confédération des VIII cantons se constitue par des alliances défensives successives sur la période de 1332 à 1481.

Pendant les siècles suivants, la Confédération des XIII cantons va se construire progressivement et acquérir son indépendance en 1648. Découpée et réorganisée en République helvétique durant son occupation par la France révolutionnaire, la Suisse obtient en 1803 de Bonaparte un statut fédéral. La Suisse passe à vingt-deux cantons avant de regagner son indépendance en 1815. Elle se déchire ensuite dans une guerre civile et religieuse d’où émerge un nouvel État fédéral en 1848. Tenante d’une politique de neutralité, la Suisse traverse les épreuves du XXe siècle sans connaître la guerre.

A lire :

» Suisse préhistorique et celtique » Suisse gallo-romaine
» Suisse au Moyen-Âge » Confédération des III cantons
» Confédération des VIII cantons » Confédération des XIII cantons
» Suisse sous occupation française » Confédération des XXII cantons
» État fédéral » Suisse du 20ème siècle
» Seconde Guerre mondiale » L’après-guerre

Retour